Professeur Philippe Massin
Chirurgien orthopédiste - Neuilly-sur-Seine
Professeur Philippe Massin
Chirurgien orthopédiste - Neuilly-sur-Seine
Professeur des Universités
 Ancien Interne des Hôpitaux de Paris
 Ancien Chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux de Paris
 Ancien Chef de Service de Chirurgie Orthopédique des hôpitaux Bichat / Beaujon
Membre de l'Académie Nationale de Chirurgie

La kinésithérapie dans les suites d’une prothèse de genou

La kinésithérapie dans les suites d’une prothèse de genou est essentiellement fonctionnelle, c’est-à-dire centrée sur la récupération d’autonomie (marche en appui complet) et la fonction (montée et descente des escaliers). Pour prévenir les chutes, elle nécessite de privilégier le renforcement du quadriceps et le contrôle de l’extension active (encore appelée verrouillage du genou). Il est fondamental qu’elle soit précoce et débute le plus vite possible après l’intervention, éventuellement le jour même si le niveau de la douleur le permet. En ce qui concerne la récupération de la flexion, elle est secondaire, doit être infra-douloureuse et progressive de façon à ne pas perturber la cicatrisation des quinze premiers jours. Un des éléments importants est la préparation préopératoire. Il apparait donc utile de répéter avant l’intervention avec le kinésithérapeute les gestes qu’il faudra faire pratiquement dès le réveil, en insistant sur les contractions musculaires isométriques, le transfert lit-fauteuil, le lever de fauteuil et le maniement des cannes béquilles.


Réalisation & référencement Créer un site internet d'orthopédiste

Connexion